© franciscan cyberspot


 MENU
  * Index
  * Préface
  * Evangiles
  * Sondages
  * Le nom
  * Identification
  * Description
  * Périodes
  * Habitants
  * Synagogue s.4
  * Synagogue s.1
  * Ins. siècle
  * Maisons
  * Domus-ecclesia
  * L'église
  * Conclusion

 FOUILLES
 * 2000 - 2003

 ARTICLES
 * Maison de St Pierre
 
  * Image 1
  * Image 2
  * Image 3
  * Image 4

SONDAGES ET FOUILLES

Le site archéologique, appelé aujourd'hui Kefar Nabum en hébreu et Talhum en arabe, est situé sur la rive nord-ouest du lac Kinneret en Galilée, à quelque 210 m au-dessous du niveau de la mer, à 16 km de Tibériade, 3 km d'et-Tabgha et 5 km du haut Jourdain.
Bien que situé à une certaine distance des agglomérations modernes, le site biblique est facilement accessible par terre au moyen d'une route asphaltée qui fait le tour du lac, et par bateau à partir de Tibériade et d'En Gev.
L'ancien village a été abandonné il y a mille ans; mais des familles arabes de la tribu des Semekiyeh ont continué d'habiter le site jusquà la guerre israélo-arabe de 1948. Les deux tiers des ruines appartiennent à la Custodie franciscaine de Terre Sainte; le restant, à l'est, est la propriété du Patriarcat grec-orthodoxe.
Le savant américain E. Robinson, qui a visité le site en 1838, en a laissé la description suivante: "L'endroit est complètement désert et triste. Seuls quelques Arabes des Semekiyeh y campaient dans des tentes et avaient construit, au milieu des ruines, quelques masures utilisées comme dépôts," .

Capharnaüm avant 1894

Capharnaum prior to 1894

Non loin du rivage, Robinson a noté "gisant par terre, les ruines d'un édifice qui, par le luxe, le travail et l'ornementation, surpasse tout ce que nous avons déjà vu en Palestine". Au cours d'une seconde visite, il identifiait exactement la construction à une synagogue.
L'archéologue anglais C.W. Wilson faisait, en 1866, un petit sondage dans la synagogue, ce qui ne suffisait pas encore à donner un plan exact de l'édifice. Il décrivait en outre deux tombes monumentales, dont une est encore visible à 200 m environ au nord de la synagogue.
Dans les années suivantes, les restes précieux de la synagogue était fortement endommagés par des bédouins de l'endroit et les habitants de Tibériade. Cette destruction sacrilège, que regrettait vainement le voyageur français Guérin (1880), devait continuer jusqu'en 1994. Cette année-là, le franciscain Giuseppe Baldi, de Naples, achetait aux bédouins les ruines de la synagogue et une grande partie de l'ancien Capharnaüm. Des murs 'de pierre, encore visibles aujourd'hui, clôturaient bientôt et protégeaient la propriété franciscaine. Les restes de la synagogue étaient même soigneusement recouverts de terre, afin d'être mieux préservés du vandalisme.

Fr Giuseppe Baldi ofm

En 1905, les franciscains autorisaient les archéologues Kohl et Watzinger de la Deutsche Orient-Gesellschaft à entreprendre des fouilles dans la synagogue. Le nettoyage de l'imposant monument était repris au cours des années suivantes (1906-1915) par l'architecte franciscain, le frère Wendelin Hinterkeuser, qui a fouillé aussi une partie de l'ancien village, à l'ouest et au sud-ouest de la synagogue, et qui a finalement commencé l'exploration d'une église octogonale.

Fr Gaudentius Orphali

Une longue inscription dédicatoire en latin a été gravée sur une colonne du stylobate nord par le Département des Antiquités pour commémorer l'événement. Après la mort prématurée du P. Orfali en 1926, aucun travail important n'a plus été réalisé à Capharnaüm pendant 40 ans environ.

Depuis 1968, l'archéologue franciscain dynamique Virgilio C. Corbo et l'auteur ont travaillé presque sans interruption à la découverte de l'ancien Capharnaüm. Les fouilles ont d'abord été concentrées sur les deux édifices publics du village: l'église octogonale et la synagogue. Nos efforts ont reçu leur récompense dans la découverte de la maison de S. Pierre et de la synagogue du Ier siècle, construite par le centurion romain.

pre-1968

pre-1968

En outre, une grande partie de l'ancien village a été mis au jour, éclaircissant la longue et attachante histoire du site. Le P. Corbo a continué la reconstruction de la synagogue et entièrement réaménagé la propriété franciscaine pour faire face à l'accroissement continuel du nombre des pèlerins et des touristes.



© copyright 2001. Text written by Fr. Stanislao Loffreda ofm. Reproduction, retrieval or redistribution of this material is not permitted without prior permission of the author reachable at the Studium Biblicum Franciscanum (sbfnet@netvision.net)



  Capharnaum principal Autres Sanctuaries 


 

Please fill in our Guest book form - Thank you for supporting us!
Created/Updated October, 2005 by John Abela ofm, E.Bermejo, E.Alliata, Marina Mordin
Web site uses Javascript and CSS stylesheets - Space by courtesy of Christus Rex

© The Franciscans of the Holy Land and Malta

cyber logo footer