Franciscan Custody of the Holy Land - 7/5/01 info: custodia@netvision.net.il

Pope in Syria

Meeting with youth: 07.05.2001
FRENCH

Chers jeunes,

1. "La paix soit avec vous !" Je vous adresse ce soir la salutation pascale du Seigneur ressuscité à ses disciples. Je suis heureux de vous rencontrer au terme de mon pèlerinage sur les pas de l'Apôtre Paul en Syrie. Je remercie les deux jeunes qui m'ont salué en votre nom. Vous appartenez à des confessions chrétiennes diverses, mais, tous ensemble, vous voulez vous mettre à l'écoute de l'unique Seigneur et cheminer vers Lui: que votre présence ici soit le signe de votre engagement commun à participer, avec la grâce du Christ, à la promotion de la pleine unité visible entre tous les chrétiens !

Je salue cordialement Sa Béatitude le Patriarche Grégoire III, et je le remercie pour les paroles de bienvenue qu'il a voulu m'adresser, au nom des évêques du Patriarcat d'Antioche des Grecs-Melkites. En cette cathédrale, ma pensée fraternelle rejoint aussi le vénéré Patriarche Maximos V, qui, de sa résidence de Beyrouth, s'unit à nous dans la prière.

2. Le passage de la lettre à Timothée que nous avons écouté est pour vous un encouragement: "Si nous sommes morts avec lui, avec lui nous vivrons. Si nous supportons l'épreuve, avec lui nous régnerons. Si nous le rejetons, lui aussi nous rejettera. Si nous sommes infidèles, lui, il restera fidèle, car il ne peut se rejeter lui-même" (2 Tm 2, 11-13).

Chers jeunes, vous vivez une période où abondent les questions et les incertitudes, mais le Christ vous appelle et suscite en vous le désir de faire de votre vie quelque chose de grand et de beau, la volonté de poursuivre un idéal, le refus de vous laisser aller à la médiocrité, le courage de vous engager, avec une patience persévérante.

3. Pour répondre à cet appel, recherchez constamment l'intimité avec le Seigneur de la vie, vous tenant fidèlement en sa présence dans la prière, la connaissance des Écritures, la rencontre eucharistique et le sacrement de la Réconciliation. Vous édifierez et vous fortifierez ainsi "votre être intérieur", comme le dit l'Apôtre Paul. La relation de cœur à cœur avec le Seigneur constitue aussi le secret d'une existence qui porte du fruit, car elle est organisée autour de ce qui est central pour tout être humain, le dialogue avec Celui qui est notre Créateur et notre Sauveur. Ainsi, votre vie ne sera pas superficielle, mais elle sera profondément enracinée dans les valeurs spirituelles, morales et humaines, qui sont la colonne vertébrale de tout être et de toute vie. Rappelez-vous qu'il n'est pas possible d'être chrétien en refusant l'Église fondée sur Jésus Christ; qu'il n'est pas possible de se dire croyant sans poser les gestes de la foi; qu'il n'est pas possible de se dire hommes et femmes spirituels sans se laisser modeler par Dieu dans une écoute humble et joyeuse de son Esprit, et une disponibilité à sa volonté.

Vous serez alors en mesure de faire des choix et de vous engager de toutes vos forces. Peut-être vous posez-vous aujourd'hui des questions telles que: Quelle route prendre ? Que faire de mon existence ? Qui suivre ? N'ayez pas peur de prendre le temps de réfléchir avec des adultes pour envisager avec sérieux les choix que vous avez à faire et qui supposent d'écouter le Christ, qui vous invite à le suivre sur les chemins exigeants d'un témoignage courageux au service des valeurs pour lesquelles il vaut la peine de vivre et de donner sa vie : la vérité, la foi, la dignité de l'homme, l'unité, la paix, l'amour. Avec le soutien du Christ et de son Église, vous deviendrez chaque jour davantage des hommes et des femmes libres et responsables de leur existence, qui veulent participer activement à la vie de leur Église, aux relations entre les communautés religieuses et humaines, et à la construction d'une société toujours plus juste et plus fraternelle.

4. Le Seigneur Jésus demande à ses disciples d'être des signes dans le monde; d'être, là où ils vivent et où ils travaillent, des instruments visibles et crédibles de sa présence de salut. Ce n'est pas seulement en paroles mais surtout par un style de vie particulier, avec un cœur libre et un esprit créatif, que vous ferez découvrir aux jeunes de votre génération que le Christ est votre joie et votre bonheur. Il convient pour cela d'éviter l'écart, fréquent aujourd'hui, qui fait que la foi ne passe pas dans la vie et que la vie se passe de la foi. L'être et l'existence du chrétien doivent être unifiés autour de leur pôle central, l'adhésion à Jésus Christ; il pourra ainsi redire sans cesse avec l'Apôtre: "Je sais en qui j'ai mis ma foi" (2 Tm 1, 12).

5. Comme les païens qui suppliaient Philippe en lui disant: "Nous voulons voir Jésus" (Jn 12, 21) ou la personne entrevue par Paul dans sa vision, "Viens à notre secours" (Ac 16, 9), les hommes d'aujourd'hui, dans leurs recherches tâtonnantes, veulent, souvent sans le savoir, connaître le Christ, le seul Sauveur. Chers jeunes, je vous invite aujourd'hui à dire Jésus Christ avec courage et fidélité, notamment aux jeunes de votre génération. Et non seulement à dire Jésus Christ, mais aussi et surtout à le faire voir. En vous voyant vivre, vos compatriotes doivent pouvoir se demander ce qui vous guide et ce qui fait votre joie. Vous pourrez alors leur répondre: "Venez et vous verrez". L'Église compte beaucoup sur vous pour que le Christ soit mieux connu et mieux aimé. Comme les Apôtres et les femmes au matin de Pâques, votre mission, qui est la mission de tous les baptisés, naît de la rencontre avec le Seigneur ressuscité (cf. Jn 20, 11-21, 25); l'amour nous pousse à transmettre cette bonne nouvelle qui transforme notre vie et les destinées du monde.

6. Chers jeunes, l'avenir du christianisme dans votre pays est lié au rapprochement et à la collaboration entre les Églises et Communautés ecclésiales qui y vivent. Vous en êtes conscients et vous y travaillez déjà. La convivialité dont vous faites l'heureuse expérience dans la vie de chaque jour, dans vos quartiers, dans vos écoles ou instituts de formation, dans vos groupes ou vos activités de jeunesse, vous est chère. Elle vous prépare dès maintenant à envisager ensemble votre avenir de chrétiens en Syrie. Approfondissez davantage ce qui vous unit. Méditez ensemble l'Évangile, invoquez l'Esprit Saint, écoutez le témoignage des Apôtres, priez dans la joie et l'action de grâce. Aimez vos communautés ecclésiales. Elles vous transmettent la foi et le témoignage que vos ancêtres ont payé d'un prix souvent très cher. Elles comptent sur votre courage et sur votre sainteté, fondements de toute réconciliation véritable. Que la prière du Christ "que tous soient un" résonne en vos cœurs, comme une invitation et une promesse ! Votre pays se caractérise aussi par la convivialité entre toutes les composantes de la population. J'apprécie cette convivialité solidaire et pacifique, et je souhaite que tous puissent se sentir partie prenante de la communauté au sein de laquelle il leur soit possible, dans la liberté, d'apporter leur contribution au bien commun.

Chers jeunes, vous devez donner au monde Dieu que vous avez découvert. La logique chrétienne est vraiment "originale" ! Personne ne peut conserver ce don s'il ne l'offre à son tour. C'est la même logique que celle qu'a vécue avant vous le divin Maître, qui s'est abaissé et humilié jusqu'au sacrifice suprême. C'est pourquoi il fut exalté et il reçut le Nom qui est au-dessus de tout nom (cf. Ph 2, 5-11). La fécondité véritable de toute existence passe par cette expérience radicale du mystère de la Passion et de la Résurrection.

7. Avec vos Patriarches et vos évêques, avec les prêtres et avec toute l'Église, je vous redis ce soir: soyez dans votre milieu de vie des témoins fidèles du Verbe de la vie ! Votre présence assidue et votre collaboration dans les paroisses et les mouvements ecclésiaux, votre attention fraternelle et solidaire pour ceux qui souffrent dans leur corps et dans leur esprit, votre engagement responsable dans la construction d'une société respectueuse des droits de tous et promotrice du bien commun et de la paix, tels sont les engagements que vous avez à vivre comme des conséquences de votre appartenance au Christ et de votre détermination à servir l'homme. Chers jeunes chrétiens: Témoignez de "l'Évangile de la charité"; chers jeunes de Syrie: construisez la "civilisation de l'amour". Je vous donne ces consignes avec une grande espérance et une grande confiance.

4. Je vous répète affectueusement l'invitation que j'ai adressée aux jeunes du monde à l'occasion du grand Jubilé : "N'ayez pas peur d'être les saints du nouveau millénaire ! Avec le Seigneur Jésus, la sainteté - le projet de Dieu pour tous les baptisés - devient réalisable [...]. Jésus marche avec vous, il renouvelle votre cœur et vous renforce avec la vigueur de son Esprit" (Message pour les XVe sJournées mondiales de la Jeunesse, n. 3)

Je vous bénis tous de grand cœur, ainsi que vos familles.



cyber logo footer

Please fill in our Guest book form - Thank you for supporting us!
Created / Updated Monday, May 7, 2001 at 5:01:10 pm by John Abela ofm
This page is best viewed with Netscape at 640x480x67Hz - Space by courtesy of Christus Rex

logo logo