franciscan cyberspot
Un Temple aux Dieux de Rome (135-335 après le Christ)

MENU

  *Début
  *Introduction
  *Topographie
  *Carrière
  *Temple
  *Jardin
  *Byzantins
  *Splendeur
  *614-1009
  *Croisés
  *Décadence
  *Chrétiens
  *Turcs
  *Renouveau
  *Restauration
  *Franciscains
  *Portes
  *Vigile
  *Ethérie
  *Liturgie
  *Constantin
SYNTHESIS

  *Italien
  *Français
  *Portugais,
  *Espagnol





"Jésus, sauveur de l'humanité, pasteur, protecteur, guide et modérateur, chemin
céleste pour le saint troupeau"
(Clément d"Alexandrie)

Lorsque furent totalement soumis les révoltés de Bar Kokhba, Jérusalem fut rasée au sol complément. Pour empêcher toute résistance de la nation juive, Hadrien voulut réaliser une ville nouvelle, dont seraient supprimés tous les souvenirs passés. Mais une communauté chrétienne, composée seulement de pagano-chrétiens (c'est-à-dire de non juifs) continua à vivre à Jérusalem. Ainsi assurait-elle la continuité en ce qui concerne l'identification des Lieux Saints. Le premier évêque de cette communauté s'appelait Marc.

A coin minted in  Hadrian's Aelia  Capitolina

Pièce de l'époque d'Hadrien Aelia Capitolina - Jerusalem

Hadrien créa une nouvelle topographie de la ville, de contexture grecque; il l'appela "Elia Capitolina" ("Elia" en son honneur et "Capitolina" parce qu'elle était destinée à posséder un "capitole" (c'est-à-dire un mont surmonté d'un temple). Pour les dieux romains. Dans cette ville nouvelle le site du jardin du Golgotha se trouvait juste au centre de la vile.
Selon certains auteurs, le terrain du Jardin devint le Capitole de la ville nouvelle, où se trouvaient les autels dédiés aux trois plus grands dieux de Rome: Jupiter au centre entouré de Junon et de Minerve. Selon d'autres auteurs qui se réfèrent aux indications contenues dans les écrits d'Eusèbe de Césarée, ce temple était dédié à Aphrodite. Mais tous les auteurs sont d'accord sur le fait qu'un temple païen été érigé en ce lieu.

A marble slab on the Tomb of Jesus

Dalle de marbre sur le tombeau du Christ
qui a été recouverte du temple païen

image moyenne (70k) - grande image (227k)

Nous avons deux documents littéraires chrétiens qui nous font savoir que le jardin du Golgotha disparut sous la masse des édifices du Capitole. Les informations les plus vastes nous sont données par l'historien Eusèbe de Césarée (265-340) dams sa "Vie de Constantin".

"Voici cette Grotte du Salut, que des athées et ennemis avaient voulu faire disparaître des (yeux des) hommes, en croyant sottement que de cette façon ils cacheraient la vérité. Aussi, avec grande fatigue, ils avaient déversé en cet endroit de la terre apportée du dehors, et couvert tout le lieu; puis ils l'avaient surélevé et pavé avec des pierres, cachant ainsi la divine Grotte sous un grand terre-plein. Ensuite, comme si cela ne suffisait pas, ils avaient érigé sur la terre un tombeau vraiment fatal pour les âmes, en édifiant un abri ténébreux pour une divinité lascive Aphrodite, et en y offrant des libations abominables sur des autels impurs et maudits. Ils pensaient que seulement ainsi, et non autrement, ils auraient réalisé leur projet, c'est-à-dire de cacher la Grotte du salut sous ces saletés exécrables" (III.XXVI. Tu peux lire dans toute sa longueur le texte d'Eusèbe sur le Saint–Sépulcre.
Il vaut la peine de noter que la profanation du site par Hadrien avait visé le lieu de culte de la communauté judéo-chrétienne en prenant possession de l'espace de la Tombe et du Calvaire.
Le culte primitif judéo-chrétien fut à l'origine de divers écrits apocryphes (connus comme le ""cycle d'Adam et Eve et comprenant la cave "Caverne des trésors" et le "Combat d'Adam).

The Chapel of Adam

Chapelle d'Adam sous le Calvaire
image moyenne (48KB) - grande image (155k)

Le temple d'Hadrien fut construit selon un axe Est-Ouest. Il était entouré d'un "Temenos" (un mur de protection) dont la façade se trouvait sur le "Cardo Maximus" ; C'est par là qu'on entrait dans l'enclos sacré.

Saint Jérôme écrivait en une lettre à Paolino: "Depuis le temps d'Hadrien jusqu'à l'empire de Constantin, durant environ 180 ans, la statue de Jupiter était vénérée sur le lieu de la Résurrection, en même temps qu'une statue en marbre de Venus était érigée par les paient sur la roche de la croix. Dans l'intention des auteurs des persécutions, notre foi dans la Résurrection et dans la Croix disparaîtrait par suite de leur profanation et de la présence des idoles dans ces Lieux Saints.

The Cave under Calvary

les fouilles sous le Calvaire

The Cave under Calvary

Autre vue des fouilles sous le Calvaire

Grâce à ces descriptions anciennes, qui ont été confirmées par les recherches archéologiques réalisées sur le terrain, nous en arrivons à savoir que la construction de ce temple païen d'Elia Capitolina avait transformé le site antérieur judéo-chrétien en un lieu païen, en établissant le culte de Jupiter sur le Temple du Seigneur et le culte de Vénus sur le Calvaire. Cette situation se prolongea durant environ 180 ans, le dit le même Saint Jérôme.

Remains of the Temenos

Restes du Temenos (mur d'enceinte) du temple païen

  

 

Texte préparé par John Abela, ofm, basé sur les articles et les recherches de Virgilio Corbo, ofm, Michel Piccirillo, ofm et Eugenio Alliata, ofm. Adaptation française de Vianney Delalande, ofm. Photographies Hi-Res préparées par Michael Olteanu. Les autres photographies préparées par John Abela, ofm, et Michel Olteanu


Please fill in our Guest book form - Thank you for supporting us!
Created/Updated September, 2005 at 20:31:34 by John Abela ofm, E.Alliata, E.Bermejo, Marina Mordin
Web site uses Javascript and Cascading Style Sheets - Space by courtesy of Christus Rex
logo

cyber logo footer