franciscan cyberspot
Une période de décadence

MENU

  *Début
  *Introduction
  *Topographie
  *Carrière
  *Temple
  *Jardin
  *Byzantins
  *Splendeur
  *614-1009
  *Croisés
  *Décadence
  *Chrétiens
  *Turcs
  *Renouveau
  *Restauration
  *Franciscains
  *Portes
  *Vigile
  *Ethérie
  *Liturgie
  *Constantin
SYNTHESIS

  *Italien
  *Français
  *Portugais,
  *Espagnol



"O Christ, Seigneur Dieu, nous te prions, roi éternel spirituel;
Etends ton bras protecteur sur ton église et sur ton peuple saint:"
(Hyppolite de Rome)

En 1188 Jérusalem fut conquise par l'armée de Saladin. L''Eglise du Saint Sépulcre fut fermée. Nul ne pouvait y officier. Le pèlerin Thietmar en 1217 notait que l'Eglise du Saint Sépulcre et le Lieu de la Passion "sont toujours fermés, sans liturgie et sans honneur; et on ne les ouvre aux pèlerins que quelques fois, à condition d'argent".
Les catholiques, c'est-à-dire les Latins, d'abord chassés en 1187, puis réadmis lors des trêves de 1192 et de 1229, furent de nouveau éloignes durant l'invasion féroce des Carismiens en 1244; les chrétiens furent assaillis et mis à mort; la Basilique fut gravement endommagée.

A view of the sepulchral chamber

Vvue de la chambre funéraire
haute résolution (73k)

Face aux protestations que la connaissance de cette profanation avait engendrées dans le monde chrétien, le Sultan Ajub, en 1246, s'empressa de s'excuser auprès du Pape Innocentent IV, lui disant que la dévastation était arrivée à son insu, par l'initiative de gens sans responsabilité. Il lui disait que maintenant, une fois les dommages réparés il avait confié les clefs à deux familles musulmanes qui ouvraient la Basilique à l'arrivée des pèlerins. Ces gardiens des clefs du Saint Sépulcre n'ouvraient l'église que certains jours et à condition d'avoir reçu une compensation.
Malheureusement jusqu'aujourd'hui ces gardiens des clés gardent leur privilège!
Les pèlerins qui arrivaient de toutes les parties du monde, après avoir payé des fortes taxes, pouvaient entrer avec leurs prêtres,r recevaient un lieue et un autel particulier; à l'intérieur ils pouvaient assister, même durant plusieurs jours, aux cérémonies religieuses célébrées dans leur langue.
C'est à cette époque que diverses colonies chrétiennes, venant de Mésopotamie, d'Egypte, d'Arme nie, d'Ethiopie, de Syrie, de Grèce et de Georgie, s'établirent à Jerusalem. La reine d Georgie Tamara obtint un accord avec le Sultan d'Egypte, qui permettait à la communauté géorgienne d'être exempte de taxes et de vivre à l'intérieur de l'église du Saint Sépulcre; on leur apportait nourriture et offrandes à travers des ouvertures réalisées dans les portes de la Basilique.
Ce fut une période très sombre dans l'histoire du Sanctuaire.
Des fonctionnaires sans scrupule jouaient avec le désir compréhensible des chrétiens d'avoir accès au Lieu Saint…En de multiples occasions ils mettaient l'entrée aux enchères!
Le Sanctuaire se délabré progressivement. Les mosaïques des murs commencèrent à tomber en morceaux et après cela la structure entière commença à dépérir.

The Façade of the Basilica of the Holy Sepulchre

La facade de la basilique
moyenne résolution (111k) - haute résolution (223k)

  

 

Texte préparé par John Abela, ofm, basé sur les articles et les recherches de Virgilio Corbo, ofm, Michel Piccirillo, ofm et Eugenio Alliata, ofm. Adaptation française de Vianney Delalande, ofm. Photographies Hi-Res préparées par Michael Olteanu. Les autres photographies préparées par John Abela, ofm, et Michel Olteanu


Please fill in our Guest book form - Thank you for supporting us!
Created/Updated September, 2005 at 20:31:34 by John Abela ofm, E.Alliata, E.Bermejo, Marina Mordin
Web site uses Javascript and Cascading Style Sheets - Space by courtesy of Christus Rex
logo

cyber logo footer